Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de arnaud.coutant.over-blog.com
  • : Ce blog présente les articles et ouvrages d'un enseignant-chercheur en Droit public. Il fournit également des références bibliographiques concernant différents domaines juridiques.
  • Contact

Recherche

15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 14:19

Un ouvrage vient de sortir sur l'arrière grand père de Tocqueville

Avec une introduction de Jean-Louis Benoit

en voici la présentation:

 


Jean-Louis BENOÎT, Christian et Marish LIPPI, De Malherbes à Boissy d'Anglas et de Boissy à TocquevilleEssai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes, adressé à mes enfants, par le comte de Boissy-d'Anglas, 1818-1821. Introduction par Jean-Louis Benoît et présentation du texte de Boissy réalisée par Christian et Maris Lippi. Chicoutimi : Livre inédit, Les Classiques des sciences sociales, 2019, 485 pp. [Autorisation accordée par l'auteur le 3 décembre 2019 de diffuser ce livre en libre accès à tous dans Les Classiques des sciences sociales.Livre téléchargeable !
 

Essai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes,

Adressé à mes enfants [1]

Par le comte de Boissy-d'Anglas, Pair de France, Membre de l'Académie royale des inscriptions et belles lettres, Grand Officier de l'ordre Royal de la Légion d'honneur.

1819.

Exemplaire du livre de Boissy d'Anglas, dédicacé par l'auteur
et adressé à Hervé de Tocqueville

De Malherbes à Boissy d'Anglas

et de Boissy à Tocqueville.

Table des matières

Biographie de Boissy d'Anglas

Note sur la présente édition

INTRODUCTION

La polémique

Le jugement de Boissy

Le jugement de Rosanbo et de ses proches

Le jugement de la fraction la plus droitière de l'idéologie française

L'intérêt du texte de Boissy

Pour finir

L'intervention de Louis VI de Rosanbo dans La Quotidienne

Chateaubriand juge le livre de Boissy d'Anglas

Article Malesherbes dans la dictionnaire de Michaud

Tocqueville lecteur de Boissy d'Anglas

Fragment de la lettre d'Alexis à Mme de Swetchine

Volume I

Avis préliminaire

Première partie

Conclusion

Notes de fin Volume 1

Volume II

Lettres et notices

Première lettre de M. de Malesherbes

Deuxième lettre de M. de Malesherbes

Troisième lettre de M. de Malesherbes

Discussion sur l'organisation du pouvoir

Sur Étienne Montgolfier

Sur M. Necker

Sur Monsieur Dupont de Nemours

Sur M. Servan

Lettre de M. Servan

Discours de Boissy-D'Anglas

Affaire Monnérat

Note Supplémentaire

Notes de fin

Volume III

FIN

 

BIBLIOGRAPHIE

REMERCIEMENTS

Notes de fin

Notes de fin du volume I

Notes de fin du volume II

Notes de fin du volume III

 De Malherbes à Boissy d'Anglas

et de Boissy à Tocqueville.

INTRODUCTION

Retour à la table des matières

Ce livre de Boissy d'Anglas a connu une histoire assez singulière ; il est très intéressant de le présenter au lecteur parce qu'il joue un important rôle d'intermédiaire entre la vie et l'œuvre de Malesherbes et Alexis de Tocqueville, son arrière-petit-fils, particulièrement attaché à cette filiation qui a marqué sa réflexion et l'engagement de toute sa vie, comme il l'a souvent rappelé, mais en privé, tant le caractère de ce lien lui était précieux : « C'est parce que je suis le petit-fils de Malesherbes, écrit-il, que j'ai écrit tout ce que j'ai écrit [1]. »

La parution de cette nouvelle édition est également très importante d'un point de vue éditorial ; ce sont les années d'études consacrées à la vie et à l'œuvre d'Alexis de Tocqueville qui m'ont conduit à considérer que la redécouverte de Malesherbes – la découverte d'un autre Malherbe - qu'il fit à la préfecture de Metz, bouleversa totalement sa vie, provoquant en lui une gigantesque crise existentielle, mais également une révolution copernicienne, une véritable mue idéologique qui dura trois années au terme desquelles Alexis avait constitué l'ensemble de son corpus idéologique dès 1824 et dont le voyage aux États-Unis allait constituer la vérification épistémologique [2] : «  Il y a déjà près de dix ans que je pense une partie de ce que je t'exposais tout à l'heure. Je n'ai été en Amérique que pour m'éclairer sur ce point. Le système pénitencier n'était qu'un prétexte : je l'ai pris comme un passeport qui devait me faire pénétrer partout aux États-Unis», écrivait Alexis de Tocqueville à son cousin Camille d'Orglandes, le 29 novembre 1834 [3].

Le compte est exact, la mue idéologique entamée en 1821 était achevée en 1824.

Dans les années 1980, au moment où je m'engageais dans cette voie, une telle approche était quasi inexistante, rien ou presque n'avait encore était fait en ce sens. Dans sa biographie qui fait encore référence, André Jardin [4] est très discret sur cet aspect capital ; Malesherbes y est bien évoqué mais l'importance de son rôle et de la filiation avec Alexis n'y apparaissent guère. À l'inverse la place de Malesherbes dans l'édification du corpus tocquevillien et dans la nature même de ses engagements politiques m'a conduit à approfondir les différents aspects et le caractère polymorphique de son œuvre et de ses engagements. Ces recherches concernant Malesherbes m'ont d'abord conduit vers les travaux de Pierre Grosclaude, qui font autorité en la matière, puis au livre de Boissy d'Anglas Essai sur la vie les écrits et les opinions de M de Malesherbes adressé à mes enfants [5].

Les difficultés ne faisaient que commencer : où pouvoir consulter ce livre qui était alors quasi introuvable, il n'existait dans le répertoire national des bibliothèques que deux exemplaires de l'ouvrage, un à la BNF, dans l'édition en trois volumes, et un autre, en deux volumes à la bibliothèque universitaire de Poitiers, ouverte au prêt inter-bibliothèques. Je fis donc la requête, le prêt me fut refusé. Le livre en est aujourd'hui exclu. Je n'avais qu'à venir m'installer à Poitiers pendant un temps pour faire mes recherches...

À la BNF les choses n'étaient guère plus faciles ; il était difficile d'obtenir les livres dans la journée, il fallait les retenir à l'avance (internet n'existait pas alors), venir à Paris sans être assuré de pouvoir consulter les trois volumes de l'ouvrage ; en outre, je n'avais le droit qu'à un tirage très limité de photocopies et le 3e volume qui était le plus important pour ma recherche n'était, le plus souvent, pas consultable pour des raisons diverses qui variaient d'une fois sur l'autre.

Les ouvrages, monographie et biographies se succèdent du début du siècle jusqu'à la parution de l'ouvrage de Boissy d'Anglas – 1818-1819- :

Une Notice historique sur Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes, par Jean-Baptiste Dubois, extraite du "Magasin encyclopédique"... Seconde édition. [6]

Un Mémoires sur M. de Malesherbes et sur le XVIIIe siècle.. par « un ancien habitant de Malesherbes ». [7]

Une Vie de Chrétien-Guillaume Lamoignon Malesherbes...par Martainville, en 1802. [8]

Les Malesherbiana, ou Recueil d'anecdotes et pensées de Chrétien-Guillaume de Lamoignon-Malesherbes, par C..., d'Aval... (Cousin, d'Avalon), 1802. [9]

Un Malesherbes, par De L'Isle de Sales, 1803. [10]

Une Vie ou Éloge historique de M. de Malesherbes, suivie de la vie du premier président de Lamoignon son bisaïeul, écrites l'une et l'autre d'après les Mémoires du temps et les papiers de la famille, par Gaillard, en 1805. [11]

Une Notice historique sur Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes, par Jean-Baptiste Dubois, extraite du "Magasin encyclopédique"... Seconde édition, 1806. [12]

Un Éloge de Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes,... par Pierre Chas, 1808. [13]

-   Une monographie : Un Chapitre de la vie de M. de Malesherbes, sur les protestants..., par Hutteau, 1818 [14]

L'ouvrage de Boissy d'Anglas prend place parmi ceux des biographes soucieux de faire l'éloge de Malesherbes, mais il fait date, par sa qualité, par les liens de proximité que l'auteur avait entretenus avec Malesherbes et surtout parce qu'il provoque de vives réactions au sein de la famille des descendants de Malesherbes et qu'il joue sans doute, par son contenu et ses révélations, un rôle majeur dans le déclanchement de la gigantesque crise existentielle qui saisit Tocqueville en 1821.

 

[1]       André Jardin

[2]       Voir à ce sujet la lettre qu'Alexis adresse à son cousin Camille d'Orglandes le 29 décembre 1834 in Quarto, p. 309-313.

[3]       Tocqueville, O.C. XIII, 1, Correspondance d'Alexis de Tocqueville et de Louis de Kergorlay, p. 374, Lettres choisies, Quarto, Paris Gallimard/Quarto, 2003, p. 311.

[4]       André Jardin, Alexis de Tocqueville, Pluriel/Hachette, 1984.

[5]       Op. cit.

[6]       Publication : Paris : Impr. du Magasin encyclopédique, (s. d.,), In-8 ° (La 1re édition a paru dans le "Magasin encyclopédique". - Ouvrage différent mais publié sous le même titre par le même auteur. Dubois avait déjà fait paraître, du vivant de Malesherbes, en 1788, une monographie : Notice historique sur M. de Lamoignon de Malesherbes, insérée dans la "Collection de portraits d'hommes illustres vivants" [Texte imprimé] ; par M. D. B. Publication : Paris : Impr. de Monsieur, 1788, In-8.

[7]       Publication : (Paris,) : Impr. de Fain, (s. d.,), In-8 °.

[8]       Publication : Paris : Barba, an X-1802, In-12.

[9]       Publication : Paris : Pillot, an X-1802, In-18.

[10]      Publication : Paris : L. Duprat-Letellier, 1803, In-8 °.

[11]      Publication : Paris : Xhrouet, 1805, In-8 °.

[12]      Publication : Paris : Potey, 1806, In-8 °.

[13]      Publication : Paris : Bossange, Masson et Besson, In-8 °

[14]      Publication : Paris : Plancher, In-8 °

 

[1]       Titre(s) : Essai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes, adressé à mes enfants [Texte imprimé]; par le Cte de Boissy d'Anglas,...

         Publication : Paris : Treuttel et Würtz, 1819-1821

         Description matérielle : 3 vol. in-8 °

         Texte imprimé, monographie

         Auteur(s) : Boissy d'Anglas, François-Antoine de (1756-1826)

         Notice n° : FRBNF30122759

Partager cet article

Repost0

commentaires