Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de arnaud.coutant.over-blog.com
  • : Ce blog présente les articles et ouvrages d'un enseignant-chercheur en Droit public. Il fournit également des références bibliographiques concernant différents domaines juridiques.
  • Contact

Recherche

15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 14:19

Un ouvrage vient de sortir sur l'arrière grand père de Tocqueville

Avec une introduction de Jean-Louis Benoit

en voici la présentation:

 


Jean-Louis BENOÎT, Christian et Marish LIPPI, De Malherbes à Boissy d'Anglas et de Boissy à TocquevilleEssai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes, adressé à mes enfants, par le comte de Boissy-d'Anglas, 1818-1821. Introduction par Jean-Louis Benoît et présentation du texte de Boissy réalisée par Christian et Maris Lippi. Chicoutimi : Livre inédit, Les Classiques des sciences sociales, 2019, 485 pp. [Autorisation accordée par l'auteur le 3 décembre 2019 de diffuser ce livre en libre accès à tous dans Les Classiques des sciences sociales.Livre téléchargeable !
 

Essai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes,

Adressé à mes enfants [1]

Par le comte de Boissy-d'Anglas, Pair de France, Membre de l'Académie royale des inscriptions et belles lettres, Grand Officier de l'ordre Royal de la Légion d'honneur.

1819.

Exemplaire du livre de Boissy d'Anglas, dédicacé par l'auteur
et adressé à Hervé de Tocqueville

De Malherbes à Boissy d'Anglas

et de Boissy à Tocqueville.

Table des matières

Biographie de Boissy d'Anglas

Note sur la présente édition

INTRODUCTION

La polémique

Le jugement de Boissy

Le jugement de Rosanbo et de ses proches

Le jugement de la fraction la plus droitière de l'idéologie française

L'intérêt du texte de Boissy

Pour finir

L'intervention de Louis VI de Rosanbo dans La Quotidienne

Chateaubriand juge le livre de Boissy d'Anglas

Article Malesherbes dans la dictionnaire de Michaud

Tocqueville lecteur de Boissy d'Anglas

Fragment de la lettre d'Alexis à Mme de Swetchine

Volume I

Avis préliminaire

Première partie

Conclusion

Notes de fin Volume 1

Volume II

Lettres et notices

Première lettre de M. de Malesherbes

Deuxième lettre de M. de Malesherbes

Troisième lettre de M. de Malesherbes

Discussion sur l'organisation du pouvoir

Sur Étienne Montgolfier

Sur M. Necker

Sur Monsieur Dupont de Nemours

Sur M. Servan

Lettre de M. Servan

Discours de Boissy-D'Anglas

Affaire Monnérat

Note Supplémentaire

Notes de fin

Volume III

FIN

 

BIBLIOGRAPHIE

REMERCIEMENTS

Notes de fin

Notes de fin du volume I

Notes de fin du volume II

Notes de fin du volume III

 De Malherbes à Boissy d'Anglas

et de Boissy à Tocqueville.

INTRODUCTION

Retour à la table des matières

Ce livre de Boissy d'Anglas a connu une histoire assez singulière ; il est très intéressant de le présenter au lecteur parce qu'il joue un important rôle d'intermédiaire entre la vie et l'œuvre de Malesherbes et Alexis de Tocqueville, son arrière-petit-fils, particulièrement attaché à cette filiation qui a marqué sa réflexion et l'engagement de toute sa vie, comme il l'a souvent rappelé, mais en privé, tant le caractère de ce lien lui était précieux : « C'est parce que je suis le petit-fils de Malesherbes, écrit-il, que j'ai écrit tout ce que j'ai écrit [1]. »

La parution de cette nouvelle édition est également très importante d'un point de vue éditorial ; ce sont les années d'études consacrées à la vie et à l'œuvre d'Alexis de Tocqueville qui m'ont conduit à considérer que la redécouverte de Malesherbes – la découverte d'un autre Malherbe - qu'il fit à la préfecture de Metz, bouleversa totalement sa vie, provoquant en lui une gigantesque crise existentielle, mais également une révolution copernicienne, une véritable mue idéologique qui dura trois années au terme desquelles Alexis avait constitué l'ensemble de son corpus idéologique dès 1824 et dont le voyage aux États-Unis allait constituer la vérification épistémologique [2] : «  Il y a déjà près de dix ans que je pense une partie de ce que je t'exposais tout à l'heure. Je n'ai été en Amérique que pour m'éclairer sur ce point. Le système pénitencier n'était qu'un prétexte : je l'ai pris comme un passeport qui devait me faire pénétrer partout aux États-Unis», écrivait Alexis de Tocqueville à son cousin Camille d'Orglandes, le 29 novembre 1834 [3].

Le compte est exact, la mue idéologique entamée en 1821 était achevée en 1824.

Dans les années 1980, au moment où je m'engageais dans cette voie, une telle approche était quasi inexistante, rien ou presque n'avait encore était fait en ce sens. Dans sa biographie qui fait encore référence, André Jardin [4] est très discret sur cet aspect capital ; Malesherbes y est bien évoqué mais l'importance de son rôle et de la filiation avec Alexis n'y apparaissent guère. À l'inverse la place de Malesherbes dans l'édification du corpus tocquevillien et dans la nature même de ses engagements politiques m'a conduit à approfondir les différents aspects et le caractère polymorphique de son œuvre et de ses engagements. Ces recherches concernant Malesherbes m'ont d'abord conduit vers les travaux de Pierre Grosclaude, qui font autorité en la matière, puis au livre de Boissy d'Anglas Essai sur la vie les écrits et les opinions de M de Malesherbes adressé à mes enfants [5].

Les difficultés ne faisaient que commencer : où pouvoir consulter ce livre qui était alors quasi introuvable, il n'existait dans le répertoire national des bibliothèques que deux exemplaires de l'ouvrage, un à la BNF, dans l'édition en trois volumes, et un autre, en deux volumes à la bibliothèque universitaire de Poitiers, ouverte au prêt inter-bibliothèques. Je fis donc la requête, le prêt me fut refusé. Le livre en est aujourd'hui exclu. Je n'avais qu'à venir m'installer à Poitiers pendant un temps pour faire mes recherches...

À la BNF les choses n'étaient guère plus faciles ; il était difficile d'obtenir les livres dans la journée, il fallait les retenir à l'avance (internet n'existait pas alors), venir à Paris sans être assuré de pouvoir consulter les trois volumes de l'ouvrage ; en outre, je n'avais le droit qu'à un tirage très limité de photocopies et le 3e volume qui était le plus important pour ma recherche n'était, le plus souvent, pas consultable pour des raisons diverses qui variaient d'une fois sur l'autre.

Les ouvrages, monographie et biographies se succèdent du début du siècle jusqu'à la parution de l'ouvrage de Boissy d'Anglas – 1818-1819- :

Une Notice historique sur Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes, par Jean-Baptiste Dubois, extraite du "Magasin encyclopédique"... Seconde édition. [6]

Un Mémoires sur M. de Malesherbes et sur le XVIIIe siècle.. par « un ancien habitant de Malesherbes ». [7]

Une Vie de Chrétien-Guillaume Lamoignon Malesherbes...par Martainville, en 1802. [8]

Les Malesherbiana, ou Recueil d'anecdotes et pensées de Chrétien-Guillaume de Lamoignon-Malesherbes, par C..., d'Aval... (Cousin, d'Avalon), 1802. [9]

Un Malesherbes, par De L'Isle de Sales, 1803. [10]

Une Vie ou Éloge historique de M. de Malesherbes, suivie de la vie du premier président de Lamoignon son bisaïeul, écrites l'une et l'autre d'après les Mémoires du temps et les papiers de la famille, par Gaillard, en 1805. [11]

Une Notice historique sur Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes, par Jean-Baptiste Dubois, extraite du "Magasin encyclopédique"... Seconde édition, 1806. [12]

Un Éloge de Chrétien-Guillaume Lamoignon-Malesherbes,... par Pierre Chas, 1808. [13]

-   Une monographie : Un Chapitre de la vie de M. de Malesherbes, sur les protestants..., par Hutteau, 1818 [14]

L'ouvrage de Boissy d'Anglas prend place parmi ceux des biographes soucieux de faire l'éloge de Malesherbes, mais il fait date, par sa qualité, par les liens de proximité que l'auteur avait entretenus avec Malesherbes et surtout parce qu'il provoque de vives réactions au sein de la famille des descendants de Malesherbes et qu'il joue sans doute, par son contenu et ses révélations, un rôle majeur dans le déclanchement de la gigantesque crise existentielle qui saisit Tocqueville en 1821.

 

[1]       André Jardin

[2]       Voir à ce sujet la lettre qu'Alexis adresse à son cousin Camille d'Orglandes le 29 décembre 1834 in Quarto, p. 309-313.

[3]       Tocqueville, O.C. XIII, 1, Correspondance d'Alexis de Tocqueville et de Louis de Kergorlay, p. 374, Lettres choisies, Quarto, Paris Gallimard/Quarto, 2003, p. 311.

[4]       André Jardin, Alexis de Tocqueville, Pluriel/Hachette, 1984.

[5]       Op. cit.

[6]       Publication : Paris : Impr. du Magasin encyclopédique, (s. d.,), In-8 ° (La 1re édition a paru dans le "Magasin encyclopédique". - Ouvrage différent mais publié sous le même titre par le même auteur. Dubois avait déjà fait paraître, du vivant de Malesherbes, en 1788, une monographie : Notice historique sur M. de Lamoignon de Malesherbes, insérée dans la "Collection de portraits d'hommes illustres vivants" [Texte imprimé] ; par M. D. B. Publication : Paris : Impr. de Monsieur, 1788, In-8.

[7]       Publication : (Paris,) : Impr. de Fain, (s. d.,), In-8 °.

[8]       Publication : Paris : Barba, an X-1802, In-12.

[9]       Publication : Paris : Pillot, an X-1802, In-18.

[10]      Publication : Paris : L. Duprat-Letellier, 1803, In-8 °.

[11]      Publication : Paris : Xhrouet, 1805, In-8 °.

[12]      Publication : Paris : Potey, 1806, In-8 °.

[13]      Publication : Paris : Bossange, Masson et Besson, In-8 °

[14]      Publication : Paris : Plancher, In-8 °

 

[1]       Titre(s) : Essai sur la vie, les écrits et les opinions de M. de Malesherbes, adressé à mes enfants [Texte imprimé]; par le Cte de Boissy d'Anglas,...

         Publication : Paris : Treuttel et Würtz, 1819-1821

         Description matérielle : 3 vol. in-8 °

         Texte imprimé, monographie

         Auteur(s) : Boissy d'Anglas, François-Antoine de (1756-1826)

         Notice n° : FRBNF30122759

Partager cet article

Repost0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 06:38

 

 
 
Un ouvrage remarquable de Jean-Louis Benoit, un universitaire spécialiste reconnu
de Tocqueville!
 
 
 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 08:35

 

revue tocqueville

 

 

Alexis de Tocqueville numéro spécial du Magazine littéraire, déc. 1986, 236, 98 p.

Antoine A., « Politique et religion chez Tocqueville », R. T., 1997, XVIII, 1, 37-46.

Aron R., « Idées politiques et vision historique de Tocqueville », R.F.S.P., 09 1960, 509-526.

Aron R., « Tocqueville retrouvé », R. T., automne 1979, 1, 8-23.

Assimacopoulou F., « Gobineau commenté par Tocqueville », R. T., 2001, XXII, 2, 197-219.

Assoun P.-L., « Tocqueville et la légitimation de la modernité », in Tocqueville, de la Démocratie en Amérique, Ellipses, 1985, 136-171.

Bacot G., « l’Apport de Tocqueville aux idées décentralisatrices », R. T., XVI, 2, 1995, 187-211.

Ball R. H., « Race in America, three nineteenth century French Liberals as critics of America Proceedings », Annual Meeting of the Western Society For French History, 1, 1973, 268-279.

Benoit J.-L., « Foi, providence et religion chez Tocqueville », Cahiers de philosophie politique et juridique, centre de publication université de Caen, 19, 1991, 119-134.

Benoît J.-L., « Préface », in OC XIV, Gallimard, 1998, 7-31.

Boesche R., « Tocqueville and Le Commerce », Journal of the History of Ideas, 44, 1983, 277-292.

Bourricaud F., « Cotradition et tradition chez Tocqueville », R. T., 1980, II, 1, 25-39.

Bressolette M., « Tocqueville et le paupérisme, l’influence de Rousseau », Annales de la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse, juin 1970, XVI, 67-78.

Brogan H., « Une amitié libérale, Tocqueville et Senior », OC, VI, 2, 1991, 15-58.

Brogan H., « Tocqueville and the American presidency », Journal of American studies, volume 15, 1981, 357-375.

Chabot S., « Education civique, instruction publique et liberté de l’enseignement dans l’œuvre de Tocqueville », R.T., 1996, XVII, 1, 211-249.

Chevallier J.-J., « Introduction », OC IX, Gallimard, 1959, 9-35.

Chevallier J.-J., Jardin A., « Introduction », OC III, 1, Gallimard, 1962, 7-32.

Chopin Th., « Tocqueville et l’idée de fédération », R.H.I.P., n° 13, 2001, 73-103.

Dicey A. V., « Alexis de Tocqueville», National Review, 1893, volume XXI, 771-784.

Drescher S., Marshall L. L., « American Historians and Tocqueville’s Democracy », Journal of American History, 55, 3, 1968, 512-532.

Edelberg J., « Justice here ? Alexis de Tocqueville and the Role of the Jury in the American Judicial Process and Republican Democracy », R. T., 1996, XVII, 2, 67-97.

Ewald F., « Chronologie », n° spécial, Magazine littéraire, déc. 1986, 236, 18-23.

Ewald F., « Tocqueville libéralisme et démocratie », Magazine littéraire, déc. 1986, 16-17.

Faguet E., « Tocqueville », R.D.M., 1er février 1894, tome 121, 641-672.

Finkielkraut A., « le Goût perdu de la liberté », R. T., 1997, XVIII, 1, 129-146.

Fredrickson G., « les Notions de race et d’empire dans la pensée libérale : l’héritage tocquevillien », R. T., 2001, XXII, 2, 173-196.

Fritz G., « la Question de l’influence américaine » in la Constitution du 4 novembre…, colloque, E.U.D., 27-52.

Furet F., « la Découverte de l’Amérique » n° spécial Magazine littéraire, déc. 1986, 35-40.

Furet F., « Tocqueville » in Dictionnaire des œuvres politiques par F. Chatelet, O. Duhamel, E. Pisier, PUF, 1986.

Furet F., « Tocqueville et le problème de la révolution française » in Penser la révolution française, Gallimard, 1979.

Gargan E. T., « The Silence of Tocqueville on Education », in a Special Double Issue, « The Making of Frenchmen : Current Directions in the History of Education in France, 1679-1979», Historical reflexions, vol. 7 , n° 2-3, Eté-Automne 1980, 565-575.

Gaulmier J., « Gobineau, la Décentralisation et la revue provinciale », études gobiniennes 1971, 21-68.

Gibert P., « Introduction », OC XV, 1, Gallimard, 1983, 11-47.

Gibert P., « Introduction », OC XV, 2,  Gallimard, 1983, 247-258.

Giovacchini D. et Vannier G., « Tocqueville et les Lumières », in Tocqueville, de la Démocratie en Amérique, Ellipses, 1985, 58-64.

Goyard-Fabre S., « Tocqueville », in Philosophie politique, XVIe-XXe siècles, P.U.F., 1987.

Guellec L., « Tocqueville à travers sa correspondance familiale », R. T., 1998, XIX, 2, 181-199.

Jacques D., « Tocqueville et le problème de la clôture politique », R. T., 1998, XIX, 2, 201-219.

Janet P., « Tocqueville et la science politique au XIXe siècle », R.D.M., 1er juillet 1861, 34, 101-133.

Jardin A., « Tocqueville, Beaumont et le problème de l’égalité des races » in l’idée de race dans la pensée politique française contemporaine, CNRS, 1977, 200-219.

Jardin A., « l’Homme politique », n° spécial, Magazine littéraire, déc. 1986, 236, 47-51.

Jardin A., « Introduction », OC III, 2,Gallimard, 1985, 11-29.

Jardin A., « Introduction », OC III, 3,Gallimard, 1990, 9-35.

Jardin A., « Introduction », OC VIII, 1, Gallimard, 1967, 9-42.

Jardin A., « Introduction », OC XI,  Gallimard, NRF, 1970, I-XXVIII.

Jardin A., « Note critique sur l’Ancien régime », OC II, 2, Gallimard, 1980, 7-26.

Jardin A., « Tocqueville et Montalembert », in Hommes, idées et journaux, Mélanges Guiral, Publications de la Sorbonne, 29, 1988, 123-134.

Jaume L., « Tocqueville et le problème du pouvoir exécutif en 1848 », R.F.S.P., 12 1991, tome XLI n°6, 739-755.

Kahan A., « Tocqueville’s two Revolutions », Journal of the History of ideas, oct. 1985, 585-596.

Kerr A. P., « Préface », OC XVIII, Gallimard, 1983, 11-23.

Lacam J.-P., « Tocqueville pédagogue de la démocratie libérale », Ecoflash Mensuel d’informations économiques et sociales, n° 107, avril 1996, 1-4.

Lahmer M., « 1848 versus 1787 : l’opinion dissidente de Tocqueville sur la balance des pouvoirs », R. T., XXIII, 1, 2002, 131-153.

Lamberti J.-C., « De Constant à Tocqueville », Revue France forum, avril-mai 1983, 203-204, 19-26.

Lamberti J.-C., « Tocqueville et la Constitution de 1848 », Revue commentaires, printemps 1984, 141-151.

Lanzac de Laborie L. de, « l’Amitié de Tocqueville et de Royer-Collard », R.D.M., juillet-août 1930, tome LVIII, 876-911.

Laquièze A., « le contrôle de constitutionnalité de la loi aux Etats-Unis vu par les penseurs libéraux français du XIXe siècle », in Aux origines du contrôle de constitutionnalité XVIIIe-XXe siècle, Panthéon-Assas, 2003, 85 et suiv.

Laquièze A., « la décentralisation chez les libéraux de la première moitié du XIXe siècle, in Décentraliser en France, colloque, François-Xavier de Guibert, 2003, 49 et suiv.

Laski H. J., « Introduction », OC I, 1, Gallimard, Paris, 1961, IX-XL.

Lavau G., « le Penseur de la modernité », n° spécial, Magazine littéraire, déc. 1986, 24-28. 

Lawler P. A.,  « Tocqueville on place of liberal Education in a Democracy » , Revue Liberal Education, n°69, 1983, 301-306.

Lee D.J.C., « Introduction à la correspondance américaine », OC VII, Gallimard, 1986, 9-20.

Lefebvre G., « Introduction à l’Ancien régime », OC II, 1, Gallimard, 1952, 9-30.

Lesourd J.-A., « Introduction », OC XIII, 1, Gallimard, 1977, 11-28.

Loménie L. de, « Publicistes modernes de la France : Alexis de Tocqueville », R.D.M., 15 mai 1859, 402-428.

Mayer J. P., « Alexis de Tocqueville, a commentated Bibliography », Revue internationale de philosophie, XIII, 1959, 350-353.

Mayer J. P., « Introduction », OC VI, 1, Gallimard, 1954, 9-19.

Mayer J. P., « Matériaux pour une histoire de l’influence de l’Ancien régime » in L’Ancien régime et la révolution, Gallimard, 1982 (1ère 1964), 13-42.

Mélonio F., « le Droit au travail ou le travail de l’utopie », in la Constitution du 4 novembre…, colloque, E.U.D., 2000 ; 203-216.

Mélonio F., « Introduction », OC XVI, Gallimard, 1989,  7-29.

Mélonio F., « Un libéral d’une nouvelle espèce ? », Magazine littéraire, déc. 1986, 236, 28.

Mélonio F. , « Tocqueville », in l’Ancien régime et la révolution, Flammarion, 1988, 7-37.

Mélonio F. & Queffelec L., « Tocqueville et l’Europe », OC VII, 1986, 255-278.

Mélonio F., « Tocqueville et les malheurs de la démocratie américaine », Revue Commentaires, été 1987, 381-389.

Mélonio F., « Tocqueville, un ralliement sous la deuxième République » in Révolution et République…, colloque, Kimé, 1994 ; 580-593.

Mélonio F. , « les Tribulations du libéralisme en France », R. T., XVII, 2, pp. 3-17.

Monconduit F., « Liberté et égalité dans la pensée d’Alexis de Tocqueville », in Le Pouvoir, Mélanges Burdeau, LGDJ, 1977 ; 315-332.

Monconduit F., « Tocqueville : la décentralisation, impératif démocratique », l’Objet local, colloque, Union générale d’édition, 10-18, 1977 ; 28-36.

Monnier L., « Introduction », OC XII,  Gallimard, 1964, 7-26.

Nantet J., « l’Attitude de Tocqueville à l’égard d’une éventuelle séparation des Eglises et de l’Etat », Revue des travaux de l’académie des sciences morales et politiques, 1967, 2nd semestre, 23-33.

Nolla E., « la Démocratie ou le livre fermé », R. T., 1997, XVIII, 1, 17-28.

Perrot M., « le Premier pénitencier de l’univers », Magazine littéraire, déc. 1986, 32-35.

Perrot M., « Tocqueville méconnu », OC IV, 1,  Gallimard, 1984, 7-44.

Pozzi R., « Guizot et Tocqueville face à l’histoire anglaise », R. T., 2001, XXII, 2, 155-172.

Raynaud Ph., « Tocqueville », in Dictionnaire de philosophie politique, PUF, 1996.

Rémusat Ch. de, « De l’esprit de réaction, Royer-Collard et Tocqueville », R.D.M., 15 oct. 1861, 35, 777-813.

Rémusat Ch. de, « l’Ancien régime et la révolution », R.D.M., 1er août 1856, 652-670.

Richter M., « Comparative Political Analysis in Montesquieu and Tocqueville » Comparative politics, janvier 1968, 129-130.

Roll E., « Préface », Tocqueville, OC VI, 2, Gallimard, 1991, 9-11.

Schleifer J., « la Réception américaine », n° spécial, Magazine littéraire, déc. 1986, 40-41.

Thibaud P., « Rousseau-Tocqueville, un dialogue sur la religion », R. T., 1997, XVIII, 1, 47-59.

Tudesq A.-J., « Préface », OC X, Gallimard, 1995, 7-36.

Zemach A.,  « Alexis de Tocqueville on England », Review of politics, XIII, 1951, 329-343.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:20

jaume

 

 

 

Bibliographie indicative sur Tocqueville

Les ouvrages fondamentaux

 

le lieu d’édition est mentionné quand il ne s’agit pas de Paris

Alexis de Tocqueville, le livre du centenaire, 1859-1959, C.N.R.S., 1961, 191 p.

Antoine A., l’Impensé de la démocratie, Fayard, 2003, 410 p.

Aron R., Comte et Tocqueville, juges de l’Angleterre, Oxford Clarendon Press, 1965, 34 p.

Aron R., Dix-huit leçons sur la société industrielle, Gallimard, 1967 (1ère 1962) 375 p.

Aron R, Essai sur les libertés, Tocqueville et Marx, Calmann-Lévy, 1965, 235 p.

Aron R., les Etapes de la pensée sociologique, Gallimard, 1969, 672 p.

Audier S., Tocqueville retrouvé,Vrin, EHESS, 2004, 319 p.

Beaumont G. de, l’Irlande sociale, politique et religieuse, Ch. Gosselin, 1842, 408p. et 349p.

Beaumont G. de, Lettres d’Amérique, P.U.F, publications de la Sorbonne, 1973, 221 p.

Beaumont G. de, Marie ou l’esclavage aux Etats-Unis, tableau de mœurs américaines, Ch. Gosselin, 1842 (5e édition), 588 p.

Benoit J.-L., Comprendre Tocqueville, A. Colin, Cursus, 2004, 216 p.

Benoit J.-L.,  Tocqueville moraliste,  Paris, Honoré Champion, 2004, 665 p.

Benoit J.-L.,  Tocqueville un destin paradoxal , Bayard, 2005, 372 p.

Birnbaum P., Sociologie de Tocqueville, P.U.F., SUP, Paris, 1970, 157 p.

Boesche R., The Strange Liberalism of Alexis de Tocqueville, Cornell University Press, Ithaca  London, New York, 1987, 288 p.

Capdevila N., Tocqueville et les frontières de la démocratie, P.U.F., 2007, 154 p.

Coenen-Huther J., Tocqueville, P.U.F., Que sais-je ? 1997, 128 p.

Cogniot G., la Question scolaire en 1848 et la loi Falloux, de l’enthousiasme à la conscience enchaînée, Hier et Aujourd’hui, Civilisation française, 1948, 242 p.

Coutant A., Une Critique républicaine de la Démocratie libérale, de la Démocratie en Amérique de Tocqueville, Mare et Martin, 2007, 561 p.

Coutant A. , Tocqueville et la constitution démocratique, Mare et Martin, 2008, 680 p.

Drescher S., Tocqueville and England, Harvard University Press, Cambridge, 1964, 263 p.

Duroselle J.-B., les Débuts du catholicisme social en France, 1822-1870,  P.U.F., Bibliothèque de la science politique, les grandes forces politiques, 1951, 787 p.

Eichtal E. d’, Tocqueville et  la démocratie libérale, Calmann-Lévy, 1897, 354 p.

Faguet E., Politiques et moralistes du XIXe siècle, 3e série, société française d’imprimerie et de librairie, Lecène Oudin et Cie,  1899, 381 p ; analyse de Tocqueville pp. 65-114.

Gargan E. T., Alexis de Tocqueville : The Critical Years, 1848-1851, Catholic University of America Press, Washington D.C., 1955, 324 p.

Gouirand P., Tocqueville, une certaine vision de la démocratie, L’Harmattan, 2005, 300 p.

Guellec L., l’Apprentissage de la liberté, Michalon, Le bien commun, 1996, 121 p.

Heimonet J.-M., Tocqueville et le devenir de la démocratie : la perversion de l’idéal, L’Harmattan, la philosophie en commun, 1999, 397 p.

Jardin A., Alexis de Tocqueville (1805-1859), Hachette, 1984, 522 p.

Jardin A. et Tudesq A.-J., la France des notables, volume 1er l’évolution générale 1815-1848, Seuil, point histoire, Nouvelle histoire de la France contemporaine, 1973, 254 p.

Jardin A., Histoire du libéralisme politique, de la crise de l’absolutisme à la constitution de 1875, Hachette, 1985, 437 p.

Jaume L., le Discours jacobin et la démocratie, Fayard, 1989, 508 p.

Jaume L., la Liberté et la loi,les origines philosophiques du libéralisme, Fayard, 2000, 390 p.

Jaume L., l’Individu effacé ou le paradoxe du libéralisme français, Fayard, 1997, 591 p.

Jaume L., Tocqueville, Fayard, 2008, 473 p.

Kahan A. S., Aristocratic liberalism, the Social and Political Thought of Jacob Burckhardt, John Stuart Mill and Alexis de Tocqueville, Transactions publishers New Brunswick (U.S.A.) and London (U.K.), 2001, (édition originale Oxford University Press, 1992) 242 p.

Keslassy E., le Libéralisme de Tocqueville à l’épreuve du paupérisme, L’Harmattan, 2000, 283 p.

Laboulaye E., l’Etat et ses limites, suivi d’essais politiques sur Tocqueville, l’instruction publique, les finances et le droit de pétition, Charpentier, 1865 (3e édition), 392 p.

La Fournière X. de, Alexis de Tocqueville un monarchiste indépendant, Perrin, 1981, 480 p.

Lahmer M., la Constitution américaine dans le débat français :1795-1848,L’Harmattan, 2001, 478 p.

Lamberti J.-C., la Notion d’individualisme chez Tocqueville P.U.F., 1970, 86 p.

Lamberti J.-C., Tocqueville et les deux démocraties, P.U.F., Sociologies, 1983, 325 p.

Leca A., Lecture critique d’Alexis de Tocqueville, P.U.A.M., 1988, 830 p.

L’Hommedé E., Un département français sous la monarchie de juillet, le conseil général de la Manche et Alexis de Tocqueville, Boivin, 1933, 364 p.

Lively J., The Social and Political Thought of Tocqueville, Clarendon Press, Oxford, 1962, 263 p.

Lunt D. C.-Pierson G. W., Tocqueville in America (abrégé de Tocqueville and Beaumont in America de Pierson), Anchor Books, Doubleday, Garden City, New York, 1959, 506 p.

Manent P., Histoire intellectuelle du libéralisme, dix leçons, Calmann-Levy, 1987, 250 p.

Manent P., les Libéraux, Gallimard, Tel, 2001, (1ère édition Hachette, 1986) 888 p.

Manent P., Tocqueville et la nature de la démocratie, Julliard, 1982, 183 p.

Mayer J.-P., Alexis de Tocqueville, traduction française, Gallimard, 1948, 189 p.

Mélonio F., Tocqueville, culturesfrance, la documentation française, 2007, 111 p.

Mélonio F., Tocqueville et les Français, Aubier, Histoires, 1993, 409 p.

Pierre-Marcel R., Essai politique sur Alexis de Tocqueville, le libéral, le démocrate, l’homme public, Thèse dirigée par A. Esmein, F. Alcan, 1910, 514 p.

Redier A., Comme disait Monsieur de Tocqueville, Librairie Perrin, 1925, 301 p.

Riviale P., Tocqueville ou l’intranquillité, L’Harmattan, 1997, 236 p.

Rollet J., Tocqueville, Montchrestien, clefs, Politique, 1998, 160 p.

Taupier M., la Décentralisation dans l’œuvre d’Alexis de Tocqueville, D.E.S. Science Politique, travaux de l’Université de Rennes, tome 28, 1967, pp 1-96.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 07:27

 

démocratieenam

   

 

Collection Œuvres Complètes chez Gallimard, Paris (encore incomplète).

 

- OC I, 1,

De la Démocratie en Amérique, 1ère partie, 1992

(1ère 1961), 466 p.

 

- OC I, 2,

De la Démocratie en Amérique, 2nde partie, 1992

(1ère 1961), 428 p.

 

- OC II, 1,

l’Ancien régime et la révolution,

précédé de l’Etat social et politique de la France

avant et depuis 1789, 1952, 362 p.

 

- OC II, 2,

Notes sur la 2e  partie Ancien régime et révolution, 1980

(1ère 1953), 448 p.

 

- OC III, 1,

Ecrits et discours politiques, première partie,

1962, 557 p.

 

- OC III, 2,

Ecrits et discours politiques sous la Monarchie de juillet,

1985, 767 p.

 

- OC III, 3,

Ecrits et discours politiques sous la Seconde République,

1990, 490 p.

 

- OC IV, 1,

le Système pénitentiaire, 1984, 585 p.

 

- OC IV, 2,

Ecrits divers sur le système pénitentiaire, 1984, 373 p.

 

- OC V, 1,

Voyages en Sicile et aux Etats-Unis, 1957, 387 p.

 

- OC V, 2,

Voyages en Angleterre, Irlande, Suisse et Algérie,

1958, 244 p.

 

- OC VI, 1,

Correspondance anglaise (Reeve et Mill) 1954, 355 p.

 

- OC VI, 2,

Correspondance anglaise (Senior) 1991, 538 p.

 

- OC VI, 3,

Correspondance anglaise,  2003, 359 p.

 

- OC VII,

Correspondance étrangère, 1986, 398 p.

 

- OC VIII, 1,

Correspondance avec Beaumont, 1829-1848,

1967, 623 p.

 

- OC VIII, 2,

Correspondance avec Beaumont, 1848-1851,

1967, 470 p.

 

- OC VIII, 3,

Correspondance avec Beaumont, 1851-1859,

1967, 644 p.

 

- OC IX,

Correspondance avec Gobineau, 1959, 395 p.

 

- OC X ,

Correspondance et écrits locaux

1995, 762 p.

 

- OC XI,

Correspondance avec Royer-Collard et Ampère,

1970, 465 p.

 

- OC XII,

Souvenirs, Gallimard, 1964, 326 p.

 

- OC XIII, 1,

Correspondance avec Louis de Kergolay,

1977, 495 p.

 

- OC XIII, 2,

Correspondance avec Louis de Kergolay,

1977, 387 p.

 

- OC XIV,

Correspondance familiale,  1998, 700 p.

 

- OC XV, 1,

Correspondance avec Corcelle, 1983, 479 p.

 

- OC XV, 2,

Correspondance avec Corcelle et Mme Swetchine,

1983, 331 p.

 

- OC XVI,

Mélanges, 1989, 587 p.

 

- OC XVIII,

Correspondance avec les Circourt, 1983, 591 p.

 

 

reste à paraître :  - OC XVII, Correspondance à divers.

Chez le même éditeur, Bibliothèque de la Pléiade, existent 3 tomes d’œuvres, le 1er contenant les voyages et certains écrits politiques et académiques (Œuvres 1, 1991, 1675 p ), le 2nd, les 2 tomes de la Démocratie (Œuvres 2, 1992, 1191 p), le 3e l’état social et politique de la France, l’Ancien régime et la révolution et les Souvenirs (Œuvres 3, 2004, 1294 p.).

Partager cet article

Repost0